1815

DANS LA TRADITION DE F. A. LANGE

Le nom de la famille de montres 1815 correspond à l'année de naissance de Ferdinand Adolph Lange. La perfection de son artisanat et ses nombreux rappels au parcours de notre fondateur rendent hommage à celui qui a fondé l'horlogerie de précision en Allemagne. La grande lisibilité et le design singulier très contrasté des garde-temps de cette famille s'inscrivent parfaitement dans notre époque.

À L'IMAGE DE SON MODÈLE

Les traits de caractère de cette personne hors du commun s'incarnent dans la famille 1815 : la méticulosité et la précision, la prévoyance et le goût de la perfection, le courage et la modestie. À l'instar de Ferdinand Adolph Lange, le design du cadran est à la fois subtil et riche en détails. Le signe distinctif le plus marquant de la famille 1815 est incontestablement la minuterie « chemin de fer ». Ses modèles nous transportent jusqu’aux prémices de l'aventure ferroviaire, une époque qui vit l’essor des montres de poche et la création par Ferdinand Adolph Lange de sa manufacture horlogère à Glashütte. Les chiffres arabes parfaitement lisibles et les aiguilles en acier bleui évoquent également cette période.


Le fond en verre saphir révèle le caractère de la 1815 : un mouvement soigneusement fini ; un fonctionnement précis ; des complications intégrées de façon traditionnelle que seuls quelques horlogers peuvent aujourd'hui régler. L'intérêt pour les montres à remontage automatique n'étant apparu qu'à l'aube du XXe siècle, tous les modèles de la famille 1815 sont à remontage manuel. On y retrouve des associations audacieuses, comme dans la 1815 RATTRAPANTE QUANTIÈME PERPÉTUEL dotée des deux grandes complications éponymes. Son mécanisme permettant d'effectuer des chronométrages et des mesures de temps intermédiaires est contrôlé par deux roues à colonnes. Avec la 1815 CHRONOGRAPHE, les cadrans auxiliaires sont légèrement décalés vers le bas et témoignent du classicisme de ses origines. Ses chronométrages au cinquième de seconde, son compteur de précision à minutes sautantes et sa fonction retour-en-vol caractérisent à l'inverse les progrès réalisés dans la mesure de précision. Tous les modèles de la famille 1815 présentent des éléments typiques des anciennes montres de poche de Lange : la platine trois-quarts robuste en maillechort naturel, les vis bleuies à 300 °C, les chatons en or vissés et le coq de balancier gravé à la main.

1815 - UN HOMMAGE À L'HÉRITAGE DE FERDINAND ADOLPH LANGE

UNE PERSONNALITÉ EXTRAORDINAIRE

Ferdinand Adolph Lange est né à Dresde le 18 février 1815. Son extraordinaire personnalité s'est révélée très tôt. Lors de son apprentissage dans les ateliers des meilleurs horlogers du monde, il a patiemment et minutieusement consigné toutes ses découvertes. Aujourd'hui, son célèbre cahier rédigé au fil de ses années d'apprentissage et de travail est un précieux témoignage de ses recherches.


En 1845, il fait preuve d'un grand courage entrepreneurial en créant une entreprise horlogère dans la ville saxonne de Glashütte, dans les monts Métallifères. Sans personnel qualifié, ni infrastructure digne de ce nom, il parvient à créer des emplois et à redynamiser une région alors en difficulté.


Dès le départ, son ambition était de fabriquer des garde-temps fiables et de haute qualité. Mais pour cela, il devait réformer en profondeur l'horlogerie. En très peu de temps, sa quête de la perfection l'a conduit à créer de nouveaux instruments de mesure de précision, à développer de nouvelles techniques de production et à inventer des mécanismes innovants. Visionnaire, il a encouragé ses collaborateurs à se spécialiser dans certains processus de travail et à devenir des fournisseurs indépendants ; une décision qui contribua à la prospérité de toute une région.

Mais c'est probablement la modestie qui est le trait de caractère susceptible de définir le mieux Ferdinand Adolph Lange. Lorsqu'on lui proposa un titre de noblesse pour saluer son travail d'horloger, d'entrepreneur, de maire et d'homme politique, il le refusa poliment et déclara : « Un homme digne s'ennoblit lui-même ».

TRADITION ET INNOVATION

La 1815 CHRONOGRAPHE conjugue éléments traditionnels éprouvés et technologie de pointe.

ASSOCIATIONS AUDACIEUSES

La 1815 RATTRAPANTE QUANTIÈME PERPÉTUEL est dotée des deux grandes complications éponymes.

AUSSI PARFAIT QUE LES MONTRES DE POCHE

Le mouvement de la 1815 UP/DOWN intègre les éléments caractéristiques des montres A. Lange & Söhne : une platine trois-quarts en maillechort naturel, des vis bleuies, des chatons en or vissés et un coq de balancier gravé à la main.

EN DÉCOUVRIR DAVANTAGE

LES JEUNES ANNÉES DE FERDINAND ADOLPH LANGE
LES JEUNES ANNÉES DE FERDINAND ADOLPH LANGE
Ferdinand Adolph Lange était un esprit pionnier qui a révolutionné l'horlogerie de précision.
MARQUES DE FABRIQUE
MARQUES DE FABRIQUE
Les garde-temps A. Lange & Söhne se caractérisent par un design et un classicisme qui leur confèrent un charisme inimitable.
PLATINE TROIS-QUARTS
PLATINE TROIS-QUARTS
La platine trois-quarts remonte à Ferdinand Adolph Lange ; elle est l'un des signes distinctifs les plus marquants des montres A. Lange & Söhne.

COMMENT POUVONS-NOUS VOUS AIDER ?

Vous recherchez un modèle spécifique ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez effectuer une opération d'entretien sur votre garde-temps ? Nous sommes à votre service par téléphone, e-mail ou dans l'une de nos boutiques.

Le salon A. Lange & Söhne à Zurich