GRANDE COMPLICATION

FAMILLE 1815

LA MONTRE-BRACELET LA PLUS COMPLIQUÉE D'A. LANGE & SÖHNE

Inspiré par une montre de poche datant de 1902 - la Grande Complication n° 42500 -, A. Lange & Söhne a présenté en 2013 sa montre-bracelet la plus compliquée à ce jour : la GRANDE COMPLICATION. Ce garde-temps exceptionnel comporte une grande et une petite sonnerie, une répétition minutes, un quantième perpétuel et une fonction chronographe à rattrapante avec seconde foudroyante. L’assemblage et le réglage des mécanismes présentent un tel degré de complexité que seule une de ces montres peut être fabriquée chaque année. En tout, seulement six de ces chefs-d’œuvre seront créés.

LA GRANDE COMPLICATION

MOUVEMENT L1902

La grande et la petite sonnerie indiquent l’heure par intervalles d’un quart d’heure. La répétition minute se déclenche en activant la gâchette à 8 heures. Le mécanisme de sonnerie possède son propre barillet, qui lui fournit une autonomie de 24 heures. Les indications du quantième sont parcourues de petites aiguilles dorées qui indiquent la date, le jour de la semaine et le mois, avec prise en compte des années bissextiles. Les petites aiguilles bleuies et la paire de fines aiguilles de la seconde au centre sont dédiées à la fonction chronographe à rattrapante. La seconde foudroyante consomme une telle énergie qu’elle nécessite son propre barillet.

LES FONCTIONS DE LA GRANDE ET DE LA PETITE SONNERIE

La grande et la petite sonnerie

La GRANDE COMPLICATION est dotée d'un mécanisme de sonnerie qui se déclenche à chaque heure pleine et à chaque quart d'heure. La grande sonnerie indique les heures avec les quarts d'heure. La petite sonnerie indique les quarts d'heure, sans répéter l'heure. Elle sonne uniquement les heures quand elles sont pleines. Le mode de sonnerie peut être choisi avec un sélecteur sur le côté inférieur du boîtier. Les lettres font référence aux termes allemands : « G » pour grande sonnerie, « K » pour petite sonnerie. Le sélecteur en haut du boîtier permet d'activer et de désactiver le mécanisme de sonnerie. « S » signifie sonnerie, « R » signifie repos ; dans cette position, le mécanisme est désactivé. Un barillet supplémentaire fournit l'énergie nécessaire pour 24 heures lorsque la grande sonnerie est activée.

La répétition minutes

La répétition minutes s'active avec la gâchette à 8 heures. Cette fonction indique l'heure actuelle de façon sonore, à la minute près. Le nombre d'heures est indiqué par des notes graves, les quarts d'heure sont marqués par deux coups et les minutes correspondent aux notes aiguës.

Le processus d'ajustement et d'accordage

Le mécanisme de grande sonnerie requiert un savoir-faire et une attention toute particulière à l'horloger. Il est en effet responsable de l'ajustement précis des séquences de commutation de chaque pièce, mais aussi de l'harmonie. L'accordage, qui nécessite une oreille avertie, est uniquement effectué à la main, de façon à obtenir une sonorité et une résonance parfaites des timbres, séparément et à l'unisson.

LES FONCTIONS DE QUANTIÈME PERPÉTUEL

La précision du quantième perpétuel

La fonction de quantième perpétuel de la GRANDE COMPLICATION indique la date, le jour de la semaine et le mois, et tient compte des années bissextiles. Toutes les indications du quantième sont conçues pour avancer instantanément. Le mécanisme sait combien de jours compte chaque mois de l'année, y compris pour les années bissextiles à 29 jours du mois de février. La durée de chaque mois est codée dans une came à 48 crans, dont les encoches sont détectées mécaniquement par un levier. Plus le mois est court, plus l'encoche est profonde. Par ailleurs, la montre possède un affichage des phases de lune.


Une seule correction à effectuer... en 2100

Les affichages de quantième ne devront être modifiés que d'un jour, en 2100. Cette année-là, le calendrier grégorien omet le 29 février conformément à la règle selon laquelle les années bissextiles sont ignorées lors des années séculaires non divisibles par 400. L'ajustement s'effectue à l'aide de correcteurs. Tous les affichages de quantième peuvent être avancés d'un jour avec le correcteur principal à 12 heures. Si la montre s'est arrêtée faute d'avoir été portée pendant une longue période, les affichages peuvent facilement être mis à jour avec deux correcteurs supplémentaires pouvant faire avancer séparément le jour de la semaine et le mois. L'affichage des phases de lune est toujours réglé à part avec le correcteur situé à 5 heures.

LA GRANDE COMPLICATION - LA MONTRE LA PLUS COMPLIQUÉE DE LANGE

EN DÉCOUVRIR DAVANTAGE

RICHARD ET EMIL LANGE - ASCENSION ET RENOMMÉE MONDIALE
RICHARD ET EMIL LANGE - ASCENSION ET RENOMMÉE MONDIALE
En 1868, le talentueux concepteur de montres Richard Lange et le brillant homme d'affaires Emil Lange deviennent copropriétaires de l'entreprise de leur père.
MÉCANISME À DOUBLE ET TRIPLE RATTRAPANTE
MÉCANISME À DOUBLE ET TRIPLE RATTRAPANTE
Un mécanisme à double ou triple rattrapante permet d'effectuer des mesures comparatives et intermédiaires pour des événements durant jusqu'à douze heures.
CHEFS-D'ŒUVRE INOUBLIABLES
CHEFS-D'ŒUVRE INOUBLIABLES
Depuis 1990, Lange crée des œuvres d'art mécaniques qui occupent une place centrale, dans les plus grandes collections comme dans nos mémoires.

COMMENT POUVONS-NOUS VOUS AIDER ?

Vous recherchez un modèle spécifique ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez effectuer une opération d'entretien sur votre garde-temps ? Nous sommes à votre service par téléphone, e-mail ou dans l'une de nos boutiques.

Le salon A. Lange & Söhne à Zurich